Entretien/bilan avec Fabrice Bardin, Président du FC Hettange

Nom : Bardin

Prénom : Fabrice

Age : 59 ans

Fonction au club : Président

FCH : Bonjour Président.
F.B : Bonjour. Avant de commencer cet entretien je voulais adresser un message à tous nos licenciés, joueurs, éducateurs, arbitres, membres du comité, sponsors, supporters.
J’espère sincèrement que personne n’a été touché par le virus, et, si cela devait malheureusement être le cas, le FC Hettange, par mon intermédiaire, leur présente ses plus sincères condoléances.

FCH : Peux-tu nous dire depuis quand tu es au club ?
F.B : Depuis 10 ans comme dirigeant et depuis 2016 comme Président du club.

FCH : Quel a été ton parcours avant cela ?
F.B : Comme joueur, je suis passé à l’ESFE Florange, des pupilles aux juniors, puis à Garche et à Manom.

FCH : Et comme éducateur ?
F.B : Comme coach, j’ai un passé à Oeutrange et 3 magnifiques saisons à l’US Marspich.

FCH : Revenons au FCH, que penses-tu de son évolution depuis que tu t’y es impliqué ?
F.B : Depuis 10 ans, le football a beaucoup changé, il a évolué tout comme la société. Malgré quelques soubresauts, l’équipe fanion a toujours évolué au niveau Ligue. Depuis 2016, le comité, en accord avec le staff technique, a décidé de repartir avec pour mot d’ordre : La jeunesse au cœur du projet. Cela commence à porter ses fruits, pour preuve, la double accession de nos deux équipes séniores cette saison.

FCH : Et chez les jeunes ?
F.B : Au niveau jeune, Je ne cacherai pas que c’est un peu plus compliqué, essentiellement du fait de la réforme des championnats qui donne avantage aux « grands » clubs. Nous rencontrons aussi des difficultés pour conserver nos licenciés, attirés par les sirènes de clubs voisins et certaines promesses, pas toujours confirmées, d’évoluer à un niveau supérieur. Nous peinons aussi à fidéliser nos éducateurs dans les catégories de jeunes.

FCH : Parles nous un peu de la saison qui s’achève ?
F.B : L’objectif affiché était la montée pour l’équipe A et le maintien pour l’équipe B. Suite à l’épidémie de Covid-19, comme nous étions premiers en R3 et en D1 lors de l’arrêt des compétitions, les 2 équipes accèdent à l’étage supérieur. Un résultat au-dessus de nos espérances !

FCH : Tu ne sembles pas totalement satisfait ?
F.B : C’est vrai, on aurait préféré monter d’une autre façon, en allant au bout des championnats. Mais le résultat est là et c’est la première fois dans l’histoire du club que les 2 équipes évolueront en Ligue.

FCH : Et la relève du club ?
F.B Les équipes jeunes ont également rempli leurs objectifs. Mais LA priorité, pour un club formateur comme le nôtre, doit avant tout être le plaisir de jouer.

FCH : Comment se porte le club financièrement ?
F.B : Comme tu le sais, du fait du confinement imposé pour stopper la propagation de Covid-19, nous avons été contraints d’annuler plusieurs manifestations (brocante, journée de cohésion). Cela représente des pertes financières pour le club, mais nos tournois futsal de fin décembre 2019 et notre 1er Loto ont été des réussites. Malgré cela, la saison 2020-2021 risque d’être compliquée et nous réfléchissons à des solutions pour surmonter ces difficultés.
Nos sponsors ont également connu des difficultés et nous espérons qu’ils auront les moyens et la volonté de continuer à nous soutenir. Une chose est sûre, le prix des licences ne sera pas augmenté.

FCH : Quel avenir entrevois-tu ? Parle-nous des ambitions du club et des besoins pour les atteindre ?
F.B : L’avenir n’est ni rose (séniors), ni noir (jeunes). Mais c’est sûr que dans un club sportif, il faut savoir anticiper et ne pas attendre le jour J pour prendre des décisions et mener les actions nécessaires.
Nous travaillons en collaboration avec la municipalité pour améliorer nos infrastructures. Les travaux de remplacement du drainage du terrain d’honneur auront lieu cet été et un nouveau terrain synthétique nous est annoncé à l’horizon 2021.

FCH : D’autres aménagements en cours ?
F.B : Nous avons entrepris la rénovation des vestiaires côté FCH. Nous menons également actuellement quelques travaux dans les locaux techniques. De nombreux autres travaux de rénovation pourraient être menés, mais les bras manquent. Les volontaires pouvant nous consacrer un peu de leur temps sont les bienvenus.

FCH : Des investissements aussi ?
F.B : Oui, après plusieurs mois d’attente, nous venons de réceptionner la camionnette financée par le club avec les subventions de la LGEF et le Conseil Général de Moselle.

FCH : Quelles seront les ambitions du club pour la prochaine saison ?
F.B : Au niveau sportif, l’ambition est de pérenniser les 2 équipes séniores au niveau Ligue. Pour les jeunes, comme je l’ai déjà dit, il s’agit surtout de fidéliser nos licenciés pour poursuivre le projet mis en place depuis 2016.

FCH : Des objectifs seront tout de même fixés pour chaque équipe ?
F.B : Pour les équipes séniores, ne soyons pas plus royaliste que le roi ; un maintien est, et doit rester l’objectif N°1. Par contre, comme je le dis toujours, laissons le championnat se dérouler, et qui qui sait ce qui peut se passer…
Pour nos équipes de jeunes, et cela vaut aussi pour les seniors, en premier lieu, que chacun prenne du plaisir. Le football doit rester un jeu, et n’oublions surtout pas que nous sommes et devons rester un club formateur.
Après, pour les catégories de jeunes, les objectifs viennent d’eux-mêmes, car les joueurs et les éducateurs restent des compétiteurs dans l’âme.

FCH : As-tu un message à faire passer aux licenciés du club ?
F.B : Venez au stade. Prenez du plaisir. Soyez fiers d’être Hettangeois et de défendre nos couleurs.

FCH : On ne va pas se quitter sans que tu nous racontes ton plus beau souvenir au FC Hettange ?
F.B : Après toutes ces années, j’en ai plusieurs bien sûr.
Je vais commencer avec les 40 ans du club. Ce fut l’occasion d’accueillir le FC Metz au Stade des Carrières, opposé aux luxembourgeois d’Hostert. Ce rendez-vous a été possible grâce à l’intervention de Roland Balcerzak, maire d’Hettange-Grande, et à sa relation avec Albert Cartier. Je n’oublie pas que Bouna Sarr a foulé la pelouse du Stade des Carrières.

Viennent ensuite les 45 ans du club avec le Progrès Niederkorn, au complet après avoir joué le jeudi en Europa Ligue (respect M. Gigelmann).

Ensuite, comment oublier ce moment inoubliable avec la retransmission de la finale de la Coupe du Monde 2018 au Stade des Carrières. Nous avions accueilli plus de 2.000 personnes ce jour-là (merci à la municipalité pour nous avoir confié cet évènement).

Plus récemment, la saison dernière, le 32ème de finale en Coupe du Grand-Est à Laxou. Ce fut un match de folie avec des supporters comme tous les clubs aimeraient en avoir.

Pour finir, je pense au 16ème de finale en Coupe du Grand-Est contre Troyes. Malgré la défaite, on a assisté à un match formidable dans une ambiance festive et conviviale. Quand tu as le bus de l’ESTAC, à l’effigie du club, sur le parking du stade, cela fait quelque chose. Nos adversaires ont d’ailleurs été très classe en nous faisant parvenir un maillot pour notre club house quelques jours après la rencontre.

FCH : Un dernier mot ?
F.B : Je terminerai par un appel aux bénévoles et aux sponsors pour nous accompagner dans la poursuite de notre projet : La jeunesse au cœur du projet.

FCH : Merci Prési.
F.B : Vivement la reprise. Restons prudents en respectant les gestes barrières pour que nous puissions revivre notre passion rapidement.

Une réponse sur “Entretien/bilan avec Fabrice Bardin, Président du FC Hettange”

  1. Bonjour.
    Pour la remercier de 30 ans de bénévolat au Club, peut-être serait-il sympa de demander à Mme Mireille Porta d’évoquer sur ce site, les meilleurs souvenirs qu’elle a pour son club ??
    Lorsque le Président le 6 Juin fait appel aux bénévoles, ce serait sympa de leur demander leurs sentiments lorsqu’il décide de s’en passer ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *