Un jour/un joueur du FCH – Épisode 6, Jeremy Molinaro

On termine la semaine avec Jeremy, qui nous en dit un peu plus sur lui

FCH : Ton meilleur souvenir de football ?
J.M : Mon plus beau souvenir remonte à la saison 2012/2013 dans le club luxembourgeois de Sandweiler où nous avons été promus de 1ère division à PH.
Le match pour la montée était contre CeBra et ce fut la folie lors dernières minutes du match et après la victoire : des feux d’artifices, un bus à impérial dans le village, une nuit de folie. Une montée c’est quelque chose à vivre au moins une fois.

FCH : Et avec le FCH ?
J.M : Le match de Coupe du Grand-Est contre la réserve de l’ESTAC restera un beau souvenir. C’était un bel événement au Stade des Carrières, et c’était une très belle opposition.

FCH : Une anecdote à partager ?
J.M : étant défenseur, je ne marque pas souvent de but. Plus jeune, durant un match, je monte sur corner et me dirige vers les 6 mètres. Le corner est tiré mais il y a beaucoup de monde devant moi et je ne distingue pas trop la trajectoire de la balle.
Aucun joueur n’arrive à avoir la balle. Le gardien se troue et la rate aussi. Je me retrouve à prendre la balle pleine tête et je la mets au fond des filets.
C’était un but honteux, que j’ai célébré comme si c’était une bicyclette que je venais de réaliser.

FCH : L’avenir en quelques mots ?
J.M : Mon ambition sportive serait de jouer au football au plus haut niveau possible tant que mon corps me le permet. A l’aube de mes 30 ans, je vois que je ne récupère plus aussi vite que mes jeunes camarades. J’ai une sale blessure au genou qui n’est pas encore diagnostiquée (confinement oblige) mais on croise les doigts pour que ça ne soit pas trop grave.
Coté amour, je partage ma vie avec la même personne depuis 13 ans et je suis très heureux. Le mariage est prévu pour septembre si la situation sanitaire le permet. L’enfant est prévu juste ensuite.

FCH : Le FC Hettange en 3 mots ?
J.M : Famille, Ambiance et Joga bonito
Merci a tous les bénévoles, dirigeants, entraineurs et mes coéquipiers du FCH pour les moments que l’on vit ici.
Et merci à ma courageuse famille qui vient me voir tous les dimanches depuis toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *